Contacts utiles

– Pour les dossiers de recrutement et stage : rhcom.u1149@inserm.fr

– Pour vos commandes : commandes.u1149@inserm.fr

– Pour demander une intervention informatique : info.u1149@inserm.fr

– Pour des questions Hygiène et Sécurité : hs.u1149@inserm.fr

– Comité éditorial du site web : Pour proposer des actualités, évènements et publications à ajouter au site web, ou remonter un problème : cellcom.u1149@inserm.fr


 
teams van beers

Laboratoire des biomarqueurs en imagerie (LBI)

Équipe Van Beers

Département Hépato‐gastroentérologie

 

Responsable(s)

 

Composition de l'équipe

Responsable(s)

 

Présentation

Laboratoire des biomarqueurs en imagerie, LBI

L’équipe mène une recherche de transfert en imagerie médicale visant à développer et valider de nouveaux biomarqueurs en imagerie dans l’inflammation, la fibrose et le cancer. Cette recherche s’étend du domaine fondamental en imagerie biomédicale à la recherche préclinique et clinique concernant les pathologies hépatiques et abdominales.

La recherche méthodologique est centrée sur l’imagerie rapide, fonctionnelle et quantitative en imagerie par résonance magnétique (IRM de diffusion, perfusion, élastographie, susceptibilité, relaxométrie) et en échographie, ainsi que sur l’étude de nouveaux traceurs pour l’imagerie cellulaire. Ces développements sont d’abord validés par une recherche expérimentale dans des fantômes, des tranches tissulaires et dans le petit animal, puis sont transférés à l’imagerie clinique.

Le laboratoire fait partie du réseau d’infrastructure de recherche en imagerie « France Life Imaging » dont Philippe Garteiser est le coordonnateur du Hub Paris Centre, ainsi que du programme « Imageries du Vivant » de l’Université de Paris. Le laboratoire LBI est une des deux équipes constituantes de la plateforme d’imagerie préclinique FRIM (fédération de recherche en imagerie multimodale, UMS34).

Principaux projets de recherche

Imagerie de l’inflammation hépatique dans les maladies métaboliques

L’évaluation non-invasive de l’inflammation et de la souffrance hépatocytaire est un objectif important dans le diagnostic de la stéatohépatite non-alcoolique ou NASH. Le projet de recherche hospitalo-universitaire (« RHU QUID-NASH ») que nous menons avec d’autres partenaires académiques et industriels vise à évaluer de nouvelles méthodes de diagnostic non invasif de NASH dans des modèles murins de stéatohépatite et dans une cohorte de 600 patients diabétiques avec stéatose hépatique. Nous développons une approche de biopsie hépatique virtuelle à partir de l’intégration de données multi-omiques, et notamment de données quantitatives d’échographie ultrarapide et d’IRM multiparamétrique incluant la mesure des propriétés visco-élastiques multi-fréquentielles, des taux de relaxation R1 et R2* et de la composition en lipides. Récemment, nous avons démarré une étude IRM sur la dispersion fréquentielle du coefficient de diffusion de l’eau dans la NASH (ANR « Stedi-NASH »). Cette méthode permet de sonder la diffusion dans le tissu hépatique à des échelles spatiales précises pour évaluer la taille des hépatocytes et caractériser leur contenu cytoplasmique.

Cartes paramétriques de stéatose (PDFF, à gauche) et de rigidité hépatique (stiffness, à droite) chez deux patients atteints de stéatose simple (en haut, S1A1F1 à l’histologie) et de stéatohépatite avec fibrose avancée (en bas, S2A3F3 à l’histologie). Le patient atteint de stéatohépatite a une rigidité hépatique (3 kPa) plus élevée que le patient ayant une stéatose simple (1.4 kPa).

 

Imagerie des forces dans le cancer hépatique 

Pour fournir une caractérisation avancée des propriétés mécaniques des tumeurs, il est possible de mesurer l’élasticité apparente à différents niveaux de pré-compression. Nous mesurons les propriétés biomécaniques des tissus sous compression en élastographie par résonance magnétique dans le but d’évaluer les pressions solide et liquide au sein des tumeurs, deux paramètres influençant l’agressivité tumorale et l’efficacité de traitements ciblés (projet européen H2020 « FORCE »).

Cartes d’élasticité sous différents niveaux de compression d’un hépatocarcinome humain xénogreffé chez la souris, montrant une augmentation de l’élasticité apparente sous compression (Pagé G et al. J Magn Reson Imaging 2019, Pagé G et al. Cancers 2021)

 

IRM fonctionnelle hépatique avec agents de contraste

Pharmacocinétique d’agents hépatobiliaires par imagerie

L’IRM hépatique avec injection d’agents de contraste hépatobiliaires (Gd-EOB-DTPA, Primovist) et modélisation pharmacocinétique permet d’évaluer la captation hépatocytaire, l’excrétion biliaire et le reflux vers les sinusoïdes. Ces agents hépatobiliaires traversent les membranes hépatocytaires grâce à des transporteurs (OATPs, MRP2 et MRP3), créant des gradients de concentrations entre le compartiment extracellulaire, les hépatocytes et le compartiment biliaire.

La captation hépatocytaire des agents de contraste hépatobiliaires (Gd-EOB-DTPA) est assurée par les transporteurs hépatocytaires de type OATPB1/B3, leur excrétion biliaire se fait par les MRP2 et le reflux vers les sinusoïdes par les MRP3. La quantité et la fonction de ces transporteurs sont modifiées dans les maladies hépatiques chroniques (Van Beers BE et al. J Hepatol 2012)

Dans le laboratoire, nous mesurons ces paramètres pharmacocinétiques dans des modèles murins ainsi que chez des patients atteints de maladies hépatiques chroniques. En effet, l’imagerie du foie permet de mettre en évidence une modification des paramètres pharmacocinétiques liée à une altération de la quantité et de l’expression des OATPs, MRP2 et MRP3.

 

Cartes paramétriques en IRM rehaussée avec un agent de contraste hépatobiliaire, montrant des modifications des paramètres de transport hépatocytaires chez un patient ayant une cirrhose hépatique (2ème rangée) par rapport à un patient sans fibrose hépatique (1ère rangée) (Ronot M, Joly F, Van Beers BE in Seiberlich N et al. Quantitative magnetic resonance imaging, Elsevier 2020)

 

Agents macrophagiques dans la fibrogenèse

La dynamique de la fibrogenèse et de la fibrolyse a été peu étudiée en imagerie biomédicale. En couplant des séquences dédiées d’acquisition en IRM avec l’utilisation de nanoparticules d’oxyde de fer (USPIO), nous observons les différentes populations de macrophages impliquées dans ce processus dynamique en fonction de leur capacité endocytaire.

Les mesures des taux de relaxation R2 (a), R2* (b), R2’ (c) et de susceptibilité magnétique (d) montrent des paramètres IRM plus élevés dans les macrophages pro-inflammatoires de type M1 que dans les macrophages M0 et M2, correspondant à une concentration en USPIO plus importante dans les macrophages pro-inflammatoires, ce qui est confirmé en immunofluorescence (panneaux à droite) (Khaled W et al. J Magn Reson Imaging 2019)

 

IRM dans la cirrhose hépatique et de l’hypertension portale

L’évaluation de la sévérité de la cirrhose et de l’hypertension portale repose classiquement sur la mesure du gradient de pression veineuse hépatique. Nous avons observé que l’élastographie par résonance magnétique permettait une évaluation non-invasive du degré d’hypertension portale (Ronot M et al. Eur Radiol 2014). Nous visons à améliorer ces résultats en intégrant les données d’élastographie, de radiomique et de nodularité de surface (projet IFB : bioinformatique intégrative).

Cartes paramétriques montrant une augmentation progressive du module de cisaillement hépatique et splénique en fonction du degré d’hypertension portale (A et C : gradient de pression veineuse hépatique < 10 mm Hg ; B et E : gradient de pression entre 10 et 11 mm Hg ; C et F : gradient de pression > 11 mm Hg) (Van Beers BE et al. Semin Liv Dis 2017) 

 

IRM quantitative du pancréas dans l’obésité

La mesure des propriétés mécaniques, de la quantité de graisse et du taux de relaxation R2* nous ont permis d’évaluer les caractéristiques histopathologiques du tissu pancréatique dans l’obésité et de les suivre après traitement par chirurgie bariatrique. Nous développons une approche similaire dans le projet ANR « PAIR-pancréas » pour dépister les lésions pancréatiques précancéreuses associées au syndrome métabolique.

Elasticité (gauche), quantité de graisse (milieu) et taux de relaxation R2* (droite) dans le pancréas de rats contrôles, de rats obèses et de rats obèses après chirurgie bariatrique. L’obésité induit une augmentation des paramètres IRM. Cette augmentation est atténuée à la suite d’une chirurgie bariatrique. L’analyse histologique du tissu pancréatique confirme ces observations IRM (Rebours V, Garteiser P et al. Sci Rep 2018)

 

IRM quantitative de l’inflammation et de la fibrose intestinales

Dans la colite radique chez le rat, nous observons qu’une combinaison de paramètres IRM comprenant des mesures d’intensité du signal, perfusion, diffusion et transfert d’aimantation permet d’évaluer l’inflammation et la fibrose de la paroi colique, ce qui peut avoir des implications thérapeutiques (Zappa M et al. NMR Biomed 2018).

 

Méthodes avancées pour l’analyse des données IRM

L’équipe est également impliquée dans l’extraction de données quantitatives à partir d’images IRM ou de cartes paramétriques issues d’examens IRM, avec un focus particulier sur les approches radiomiques et non supervisées. L’intégration de cette quantité croissante de données pose de nouveaux défis pour l’analyse statistique. Nous développons des approches innovantes pour les problèmes tels que la réduction de dimensionnalité, notamment au moyen d’approches multi-blocs régularisées.

 

Nous recrutons des chercheurs. Si vous souhaitez rejoindre notre équipe de recherche comme post-doctorant, doctorant ou étudiant en master, veuillez nous contacter: bernard.van-beers@inserm.fr

 

Publications marquantes

  • Date de publication : 01 avril 2021 En savoir +

    Tumor Solid Stress: Assessment with MR Elastography under Compression of Patient-Derived Hepatocellular Carcinomas and Cholangiocarcinomas Xenografted in Mice
    Cancers (Basel).

    Auteurs : Page Gwenael Marion Tardieu Jean-Luc Gennisson Laurent Besret Garteiser Philippe Van Beers Bernard

  • Date de publication : 01 avril 2020 En savoir +

    Comparison of pulsed and oscillating gradient diffusion-weighted MRI for characterizing hepatocellular nodules in liver cirrhosis: ex vivo study in a rat model
    J Magn Reson Imaging.

    Auteurs : Mathilde Wagner Doblas Sabrina Poté Nicolas Simon A Lambert Ronot Maxime Garteiser Philippe Paradis Valérie Vilgrain Valérie Van Beers Bernard

  • Date de publication : 01 avril 2020 En savoir +

    Quantification of hepatic steatosis with ultrasound: promising role of attenuation imaging coefficient in a biopsy-proven cohort
    Eur Radiol.

    Auteurs : Dioguardi Burgio Marco Ronot Maxime Edouard Reizine Rautou Pierre-Emmanuel Castera Laurent Paradis Valérie Garteiser Philippe Van Beers Bernard Vilgrain Valérie

  • Date de publication : 14 mai 2019 En savoir +

    Assessing Tumor Mechanics by MR Elastography at Different Strain Levels
    J Magn Reson Imaging

    Auteurs : Page Gwenael Tardieu M Besret L Blot L Lopes J Sinkus R Van Beers Bernard Garteiser Philippe

  • Date de publication : 01 avril 2019 En savoir +

    In vitro distinction between proinflammatory and antiinflammatory macrophages with gadolinium-liposomes and ultrasmall superparamagnetic iron oxide particles at 3.0T
    J Magn Reson Imaging

    Auteurs : Khaled W Piraquive J Leporq B Wan Jinghong Lambert SA Mignet N Doan BT Lotersztajn Sophie Garteiser Philippe Van Beers Bernard

  • Date de publication : 01 avril 2018 En savoir +

    Quantitative MRI in murine radiation-induced rectocolitis: comparison with histopathological inflammation score.
    NMR Biomed.

    Auteurs : Zappa Magaly Doblas Sabrina Cazals-Hatem Dominique Milliat F Lavigne J Daniel F Jallane (Jalal) Abdelhak Garteiser Philippe Vilgrain Valérie Ogier-Denis Eric Van Beers Bernard

  • Date de publication : 01 août 2017 En savoir +

    Quantitative Imaging in Diffuse Liver Diseases
    Semin Liver Dis

    Auteurs : Van Beers Bernard Garteiser Philippe Leporq B Rautou Pierre-Emmanuel Valla Dominique

  • Date de publication : 28 avril 2017 En savoir +

    Hepatic Fibrosis, Inflammation, and Steatosis: Influence on the MR Viscoelastic and Diffusion Parameters in Patients with Chronic Liver Disease
    Radiology

    Auteurs : Leitão HS Doblas Sabrina Garteiser Philippe d'Assignies G Paradis Valérie Mouri F Geraldes CF Ronot Maxime Van Beers Bernard

  • Date de publication : 01 août 2016 En savoir +

    Hepatic fat fraction and visceral adipose tissue fatty acid composition in mice: Quantification with 7.0T MRI
    Magn Reson Med

    Auteurs : Leporq B Lambert SA, Ronot Maxime Boucenna I Colinart P Cauchy F Vilgrain Valérie Paradis Valérie Van Beers Bernard

  • Date de publication : 01 février 2015 En savoir +

    Advanced fibrosis: correlation between pharmacokinetic parameters at dynamic gadoxetate-enhanced MR imaging and hepatocyte organic anion transporter expression in rat liver
    Radiology

    Auteurs : Lagadec M Doblas Sabrina Giraudeau C Ronot Maxime Lambert SA Fasseu M Paradis Valérie Moreau Richard Pastor CM Vilgrain Valérie Daire Jean-Luc Van Beers Bernard

 
 

Site de référence pour les Appels à Projets


Les dernières publications marquantes

  • Date de publication : 07 juin 2024 En savoir +

    The peptidyl-prolyl isomerase Pin1 controls GM-CSF-induced priming of NADPH oxidase in human neutrophils and priming at inflammatory sites
    Int Immunopharmacol.

    Auteurs : Tarek Boussetta Houssam Raad Bedouhene Samia Arabi-Derkawi Riad Gougerot-Pocidalo Marie-Anne Gilles Hayem Dang Pham My-Chan El Benna Jamel

  • Date de publication : 02 mai 2024 En savoir +

    BTK drives neutrophil activation for sterilizing antifungal immunity
    J Clin Invest.

    Auteurs : Jigar V Desai Marissa A Zarakas Andrew L Wishart Mark Roschewski Mariano A Aufiero Ágnes Donkó Gustaf Wigerblad Neta Shlezinger Markus Plate Matthew R James Jean K Lim Gulbu Uzel Jenna Re Bergerson Ivan Fuss Robert A Cramer Luis M Franco Emily S Clark Wasif N Khan Daisuke Yamanaka Georgios Chamilos El Benna Jamel Mariana J Kaplan Louis M Staudt Thomas L Leto Steven M Holland Wyndham H Wilson Tobias M Hohl Michail S Lionakis

  • Date de publication : 01 mai 2024 En savoir +

    Food additive emulsifiers and the risk of type 2 diabetes: analysis of data from the NutriNet-Santé prospective cohort study
    Lancet Diabetes Endocrinol.

    Auteurs : Clara Salame Guillaume Javaux Laury Sellem Viennois Emilie Fabien Szabo de Edelenyi Cédric Agaësse Alexandre De Sa Inge Huybrechts Fabrice Pierre Xavier Coumoul Chantal Julia Emmanuelle Kesse-Guyot Benjamin Allès Léopold K Fezeu Serge Hercberg Mélanie Deschasaux-Tanguy Emmanuel Cosson Sopio Tatulashvili Benoit Chassaing Bernard Srour Mathilde Touvier