• Contrat : Emploi
  • Équipe : Saveanu / Guermonprez
  • Date de publication : 08 février 2022
  • Postuler à cette offre

Postuler à cette offre

Titre

REJOINDRE UNIVERSITÉ DE PARIS

Ancrée au cœur de la capitale, Université de Paris figure parmi les établissements français et internationaux les plus prestigieux grâce à sa recherche de très haut niveau, ses formations supérieures d’excellence, son soutien à l’innovation et sa participation active à la construction de l’espace européen de la recherche et de la formation.
Labellisée Idex depuis mars 2018, Université de Paris s’appuie sur ses enseignants, ses chercheurs, ses enseignants-chercheurs, ses personnels administratifs et techniques, ses étudiants, pour développer des projets scientifiques à forte valeur ajoutée, et former les hommes et les femmes dont le monde de demain a besoin.
Des sciences exactes et expérimentales aux sciences humaines et sociales, en passant par la santé, Université de Paris a fait de l’interdisciplinarité un marqueur fort de son identité.
Elle compte aujourd’hui 64 000 étudiants, 7 500 personnels, 138 laboratoires, répartis au sein de ses trois grandes Facultés en Santé, Sciences et Société et Humanités et de l’institut de physique du globe de Paris.
Rejoindre Université de Paris c’est faire le choix de l’exigence et de l’engagement au service de valeurs fortes ; celles du service public, de la rigueur scientifique et intellectuelle mais aussi de la curiosité et de l’ouverture aux autres et au monde.

Détails de l'offre

Ingénieur-e en expérimentation et instrumentation biologiques – BAP A IE – Ingenieur Responsable du plateau de Production virale

 

MISSIONS ET ACTIVITÉS

Développer et conduire des approches méthodologiques de la biologie dans le cadre des projets portant sur l’activation des cellules T par les cellules dendritiques. Assurer les missions d’accompagnement d’ordre technique, organisationnel et matériel des différents membres de l’équipe. Prendre en charge des travaux expérimentaux in vivo et in vitro nécessitant le maniement des outils de biologie moléculaire, l’étude de la réponse immunitaire et inflammatoire au cours de maladies virales, l’expérimentation animale, la conception et la production des vecteurs viraux.
Assurer la responsabilité scientifique-technique, la gestion et le développement économique du plateau de production virale du site Bichat.

Missions du poste

Dans le cadre de l’équipe :
– Assurer la prise en charge de projets de recherche explorant les mécanismes d’activation des cellules T par les cellules dendritiques au cours des maladies infectieuses et inflammatoire
– Développer ses propres projets sous la responsabilité d’un chef d’équipe.
– Assurer la fonction de correspondant hygiène et sécurité de l’équipe.
– Participer à l’encadrement des étudiants et nouveaux arrivants.
– Gestion des lignées de souris

Dans le cadre du plateau technique « PRODUCTION DES VECTEURS VIRAUX »
– Accompagner ou prendre en charge la conception de vecteurs navette qui servirons à la production de rétrovirus et lentivirus
– Assurer la production virale.
– Conseiller sur les aspects scientifiques et méthodologiques les personnes souhaitant développer des projets utilisant des vecteurs viraux.
– Assurer le développement
– Mettre en place un système qui favorise la valorisation de résultats et la valorisation du plateau en collaboration avec les partenaires locaux (Services du GHU, CRI, IAME, etc.) et des partenaires extérieurs (FHU Apollo, INRA, etc.).
– Assurer le fonctionnement quotidien du plateau.
– Mettre en place des protocoles techniques.
– Assurer et promouvoir la bonne utilisation du plateau par les usagers.
– Assurer la veille technologique.

Activités principales
– Participer à l’élaboration de protocoles de recherche dans tous ses aspects : analyse bibliographique, design expérimental, choix des méthodes à appliquer, choix des matériels à utiliser, évaluation de la taille des échantillons ou des modèles biologiques pertinents.
– Concevoir dans la pratique et réaliser des protocoles expérimentaux de recherche portant sur l’activation des cellules T in vitro, mais également à partir d’échantillons biologiques humains ou murins. Réaliser les expériences in vivo, ex vivo et in vitro, chez l’homme et l’animal (histologie, dosages de protéines, western-blots, qPCR, cultures cellulaires des cellules T et cellules dendritiques, etc.). Les mener à bien et les adapter en fonction de la question posée et des résultats obtenus.
– Analyser les résultats des expériences y compris à l’aide d’outils statistiques. Vérifier la qualité des données et des expériences. Présenter les résultats.
– Rédiger des rapports et participer à l’écriture des papiers. Prévoir les retombées du travail et la suite à donner aux projets.
– Assurer une veille bibliographique sur le sujet de recherche
– Gérer les collaborations internes et externes à l’équipe et au centre.
– Prendre part à l’encadrement technique des étudiants impliqués dans les projets.
– Transmettre le savoir faire et importer de nouvelles techniques.
– Mettre en place des protocoles écrits et standardisés. Les réévaluer régulièrement.
– Mettre en place et améliorer régulièrement les modalités de fonctionnement du plateau technique.
– Assurer le suivi des appareillages et la veille technologique correspondants à son domaine d’expertise.
– Gérer les commandes, l’organisation des demandes d’animalerie, le budget dédié au projet.
– Respecter et promouvoir les règles d’hygiène et de sécurité.
– Assurer le rôle de correspondant hygiène et sécurité pour l’équipe.
– Participer aux taches réglementaires (Apafis, OGM) et collectives.
– Participer aux réunions portant sur les projets pris en charge par le plateau technique, dans l’institution et à l’extérieur.
– Participer à l’organisation des réunions de laboratoire et à la réussite des autres projets portés par le laboratoire.
– Suivre les formations nécessaires pour assurer la mise à jour de ses connaissances.

Descriptif d'emploi

PROFIL RECHERCHÉ

Compétences et aptitudes professionnelles requises
Connaissances :
– Maîtrises des techniques de biologie moléculaire (ADN, ARN, protéine).
– Génotypage et suivi des lignées de souris.
– Physiologie et physiopathologie des maladies virales et inflammatoires.
– Avoir une formation théorique et pratique sur l’activation de lymphocytes T.
– Avoir une formation théorique et pratique sur le système d’expression virale (lentivirus et rétrovirus).
– Très bonne maitrise de la culture de lignée cellulaire mais aussi de cellules primaires.
– Réglementation et bonnes pratiques en matière d’hygiène et de sécurité.
– Réglementation et bonnes pratiques en matière d’expérimentation animale.
– Réglementation en matière d’OGM.
– Langue anglaise (niveau lecture et rédaction d’articles).Compétences opérationnelle

Compétences opérationnelles :
– Pouvoir concevoir de manière autonome des protocoles expérimentaux visant à mener un projet de recherche depuis l’analyse de la question posée jusqu’à la valorisation des résultats.
– Savoir mettre en œuvre des techniques de biologie moléculaire variées (extraction et dosage d’ADN, ARN, protéines ; génotypage, PCR et qPCR, Western Blots, ELISA, etc.)
– Savoir mettre en œuvre des techniques de biologie cellulaire dans le domaine de l’immunologie et de l’inflammation (dosages de cytokines, immunohistochimie, microscopie confocale, cytométrie en flux-FACS).
– Savoir mettre en œuvre des expériences chez la souris, la gestion des portées et du suivi des
élevages d’animaux, incluant les modèles de délétions spécifiques de gènes basés sur le système Cre-Lox. Maîtriser les techniques de prélèvement in vivo, de sacrifice et de prélèvement postmortem.
– Maîtriser la culture cellulaire et les expériences d’activation et de transduction virale de lymphocytes T.
– Savoir cloner dans des plasmides bactériennes, à partir du design de la stratégie de clonage et jusqu’à l’obtention du plasmide final purifié, utilisé pour la production virale.
– Connaître les règles de travail dans un laboratoire de type L2 et la gestion de déchets biologiques spécifiques à un L2.
– Utiliser facilement les logiciels spécifiques : GRAPHPAD, PACK OFFICE, Logiciels d’analyse de séquences, FlowJO, IMAGE J, etc.
– Savoir rédiger des documents scientifiques et élaborer des présentations internes et externes à l’équipe.
– Savoir gérer les relations avec des interlocuteurs : personnels scientifiques et administratifs du centre, utilisateurs des plateaux techniques, collaborateurs internes et externes, etc.
– Savoir organiser un plateau technique.

Compétences comportementales :
– Aimer le travail d’équipe.
– Savoir conduire des réunions de travail et présenter des résultats.
– Savoir transmettre ses compétences, partager ses connaissances.
– Savoir innover, réfléchir et proposer de nouvelles idées à partir de données expérimentales.
– Savoir remettre en question son travail et se poser des questions sur les limites des résultats obtenus.
– Savoir encadrer les étudiants et les nouveaux arrivants.
– Savoir animer un plateau technique. Avoir le sens de l’organisation et de l’autonomie.

Outils spécifiques à l’activité
– Pour l’analyse de la réponse cellulaire du lymphocyte T: isolation de cellules T à partir du sang humain et de la rate de souris, leur activation par des anticorps ou par de cellules dendritique, leur transduction virale, les méthodes de dosage de cytokines (FACS, ELISA, RT-PCR), l’analyse phénotypique par FACS, la préparation des échantillons pour la microscopie de fluorescence, l’acquisition des images de microscopie sur échantillons fixés mais aussi en videomicroscopie.
– Pour la production de vecteurs viraux de type rétrovirus et lentivirus : clonage de ADNs d’intérêt dans un plasmide navette, purification de plasmides, culture de cellules productrices 293-FT, transfection de cellules FT-293, purification et stockage de virus.
– Dans le cadre du conseil et accompagnement des utilisateurs du plateau de production viral : Optimisation de protocole de transduction en fonction de la lignée ou du type cellulaire à être transduit par le vecteur viral.

Formation et expérience nécessaires
– Biologie moléculaire, Biologie cellulaire, Informatique appliquée, Anglais.
– Expérimentation animale niveau 2.

Structure affectation / contact

Le Centre de Recherche sur l’Inflammation est une unité mixte de recherche INSERM, CNRS et Université de Paris. Il regroupe plus de 270 collaborateurs répartis sur 12 équipes de Recherche fondamentale et clinique.
Il est organisé en deux départements scientifiques (NIH et HGE) et un département d’appui à la recherche qui englobe l’ensemble des services communs -6 services- et un pôle infrastructures – 5 plateformes scientifiques et 10 plateaux techniques. Il collabore avec 4 Hôpitaux (Bichat, Beaujon, Robert Debré et Louis Mourier). Le Centre de Recherche sur l’Inflammation est dirigé par le Pr Renato Monteiro. L’Ingénieur d’étude sera affecté à l’équipe dirigé par Mme Loredana Saveanu – Présentation d’Antigènes au cellules T

Présentation de l’équipe

https://cri1149.fr/equipes/saveanu-guermonprez/